MENU
Giacomo Di Tollo

Questo sito contiene tutte le informazioni sull'attività di Giacomo di Tollo, pianista italiano itinerante in Europa, insieme ai vari interessi circa la musica della sua terra, la musica della storia della sua terra, la scienza e l'intelligenza artificiale. In queste pagine é anche presente un Blog contenente le riflessioni quotidiane del musicista.

"In questo sito e blog troverete le tante riflessioni su argomenti che mi hanno appassionato durante gli anni: argomenti legati al pianoforte, alla storia della musica, alla musica del mio Paese, all'intelligenza artificiale, e a tutti i collegamenti tra questi argomenti. Voglio condividere con voi i miei spunti e mi piacerebbe conoscere i vostri!"

in Rassegna Stampa

Il periodico belga “Coeur de l’Ardenne au fil de l’Ourthe” pubblica un articolo sull’attività di organista di Giacomo di Tollo, Riportiamo il testo integrale (in francese). Il PDF può essere scaricato qui qui

 

Pendant le confinement nous avons eu l’occasion de rencontrer Giacomo di Tollo, pianiste et organiste italien, résident à La Roche-en-Ardenne depuis deux ans. Qui suit la page Facebook du doyenné de La Roche le connaît déjà. Depuis le début du confinement, il a parcouru nos villages pour faire résonner les orgues de nos églises, privés de leurs offices.

Giacomo di Tollo est né à Ortona, en Italie, et il a été organiste de l’église de « Santa Maria Di Costantinopoli » pendant des années. « Je joue de l’orgue comme on le faisait au XIXème siècle, à la fois dans le choix du répertoire et dans la manière de jouer. Dans ma région il y avait encore des maîtres de chapelle qui étaient à la fois organistes, pianistes, chefs d’orchestre et de chœur. Dans chaque domaine, ils coloraient leur manière de faire de la musique à partir de leur qualité d’organistes. Il y a beaucoup d’exemples de cette manière de faire de la musique, par exemple Vincenzo Bellini, qui venait des Abruzzes, et dont le grand-père a servi comme maître de chapelle dans la cathédrale de ma ville. »

Giacomo nous propose de la musique typiquement italienne. « Jusqu’à la fin des années 1960, beaucoup de la musique jouée dans les églises de ma région sonnait vraiment comme des airs d’opéra, exactement comme dans le film « Le Guépard ». Après le Concile Vatican II, cette tradition s’est perdue. Moi, quand je fais de l’orgue, j’essaie de le faire redécouvrir ». Rendez-vous sur la page Facebook du doyenné pour s’en rendre compte. Merci à Giacomo pour son investissement en cette période de confinement.

Abbé Raphaël KWASI

Lascia un commento